Sur le chantier du château de Guédelon ( qui se construit réellement dans l’Yonne avec les techniques du Moyen Age ), Timothée ( dit Tim ), son jumeau Pierre-Eloi ( dit Pierrel ), leur amie Najoie, la jeune Tessa et son frère ( acrobate ) Wally découvrent dans la poterne un étrange « chat casqué » doué de la parole, et surtout un escalier qui débouche directement sur… le XIIIe siècle !

Effectuant plusieurs allers-retours d’une époque à l’autre, ils font la connaissance de la jeune et pauvre Paqueline dont le père, un tailleur de pierre occupé à bâtir Notre Dame de Paris, est accusé d’impiété et de sorcellerie pour avoir sculpté… une salamandre, animal diabolique ( il faudra attendre le règne de François 1er pour qu’il soit réhabilité ! ).

Par chance, le même animal est en train d’être sculpté à Guédelon par les tailleurs de pierre du XXIe siècle. D’autre part, Louis IX ( qu’on n’appelle pas encore Saint Louis ) va bientôt faire escale au château voisin de Saint Fargeau où Paqueline a été embauchée pour préparer la royale visite…

Nos jeunes héros pourront-ils rencontrer le roi – et surtout intervenir auprès de lui pour sauver le père de leur amie moyenâgeuse ?

Ce roman d’aventures temporelles réalise un triple exploit :

  • il met en scène, dans un décor réel, de jeunes héros contemporains entraînés dans un vrai petit « time opera » :

  • il nous fait partager le travail des « bâtisseurs », artisans contemporains bénévoles occupés de fait à reconstituer dans son jus, et avec les moyens d’époque, un château du XIIIe siècle.

  • il nous permet de côtoyer des personnages historiques en les faisant s’exprimer dans leur langue d’origine, un vieux Français mâtiné de latin, dans lequel religion et superstitions sont fréquemment mêlés.

Ultime clin d’œil de l’auteur : la rencontre des héros avec le futur poète Rutebeuf !

Ce récit, qui se lit d’une traite, est certes un roman d’aventures et de SF ( abordable dès 9 ou 10 ans ) mais aussi un ouvrage fort documenté sur l’outillage, l’architecture et le mode de vie de cette période riche et méconnue du Moyen-Age.

CG

Lu dans son unique version ( de poche ), un ouvrage de 150 pages où domine, sur la couverture, la couleur orange… celle de la terre de cette région de Bourgogne !