Dans sa cité, Sami vit avec sa sœur Jeanne, sa mère Agnès ( qui a perdu un peu la tête depuis que son mari l’a quittée pour une autre femme ) et Goliath, son lapin nain.
Sami a un copain, Oscar, dont le père congolais est mort et dont la mère, Ayana, est une sans-papier ; il a aussi un vieil ami musulman, Ousmane ( qui porte en lui un lourd secret… ) et une jolie copine Chanthou, dont la sœur cadette, Sothy, est une vraie petite peste !
Un jour, le lapin Goliath disparaît – c’est un véritable enlèvement ! Et Oscar est hospitalisé à la suite d’une appendicite.
Mais voilà : à son retour, des policiers en civil l’attendent pour qu’il leur révèle… où vit sa mère ! Scandalisé tout le quartier se mobilise, Sami et son institutrice ( Rose ) en tête.

Cette belle histoire du quotidien d’une cité de banlieue nous immerge dans l’univers des sans-papiers, des étrangers et des « bons Français » dont le sens de l’hospitalité n’est pas toujours, hum ! évident. Claire Clément a  l’art d’utiliser un langage simple et des mots contemporains qui toucheront les enfants d’aujourd’hui ; elle sait aussi évoquer des événements de tous les jours pourtant aptes à susciter mille et une interrogations sur les notions d’accueil, de tolérance, de bonheur et de fraternité.
Oui, il y a dans Sami, Goliath, Oscar ( et les autres ! ) des bons sentiments ( et chez moi, c’est un compliment ! ), du rap, des rencontres, de la poésie, des retrouvailles inattendues et, en filigrane, une interrogation permanente sur Allah, Dieu, la prière… et son utilité !

Lu dans cette luxueuse collection super-poche au papier épais, à la belle typographie et à la présentation très alléchante.